IPv4 – Déterminer rapidement le sous-réseau et la plage d’adresse pour une adresse donnée

Appartenir au même sous-réseau est la condition principale pour que deux machines puissent communiquer. Pour vérifier celà il y a une méthode très rapide et surtout très simple…

Prenons comme exemple l’adresse suivante: 191.182.213.25 / 26

  1. On en déduit le masque de sous-réseau: 255.255.255.192
  2. On calcule le nombre « magique »: 256 – 192 = 64
  3. On trouve le multiple de ce nombre directement inférieur à 25, ici ce sera 0
  4. On en déduit donc que l’adresse du sous-réseau est: 191.182.213.0 / 26
  5. On détermine l’adresse de broadcast de ce réseau, il s’agit de l’adresse du réseau suivant -1: 191.182.213.64 -1, donc: 191.182.213.63
  6. On sait maintenant que toutes les adresses comprises entre 191.182.213.0 et 191.182.213.63 appartiennent au même sous-réseau.

Autre exemple, mais sans le détail cette fois, la procédure est la même, il faut juste faire attention au byte à traiter en fonction du masque:

Prenons 142.110.95.74 / 19

  1. Masque sous-réseau: 255.255.224.0
  2. Nb magique: 256-224=32
  3. Multiple de 32 < 95 : 64
  4. Sous-réseau: 142.110.64.0 / 19
  5. Sous-réseau suivant: 142.110.96.0 / 19 => Adresse de broadcast: 142.110.95.255
  6. Range du sous-réseau: 142.110.64.0 < range < 142.110.95.255

Et voilà le travail.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 9.5/10 (13 votes cast)
IPv4 - Déterminer rapidement le sous-réseau et la plage d'adresse pour une adresse donnée, 9.5 out of 10 based on 13 ratings
Posted in CCENT - ICND1, Certifications, La théorie, Les réseaux, Routing
Tags: , , , ,
15 commentaires sur “IPv4 – Déterminer rapidement le sous-réseau et la plage d’adresse pour une adresse donnée
  1. C’est pour ce que des outils comme « ipcalc » sous GNU/Linux ont été développés afin de faciliter la tâche 🙂

    ipcalc 142.110.95.74/19

    Salutations amicales

  2. mellati dit :

    je n’ai pas compris cette méthode
    est ce que je peux avoir plus de détail
    c’est tres interessant
    merci

  3. Je donnerais volontier plus d’explications, mais sans une question plus précise je ne vois pas quoi dire de plus, la méthode est expliquée pas à pas.

  4. Mohamed ASSILA dit :

    On trouve le multiple de ce nombre directement inférieur à 25, ici ce sera 0 ?? comment ça ? le multiple de 64 est 128 et alors ? la méthode je vois n’est pas efficace pour le premier exemple LOL 🙂

  5. Ne jamais oublier qu’en informatique on commence a compter a 0. Donc 0x64=0 … 1×64 =64 … 25 est compris entre 0 et 64 … l’adresses réseau étant toujours inférieure a celle de la machine … le dernier octet vont donc 0. Pour ce genre de.méthodes il faut comprendre la logique cachée derrière et ne pas avoir l’esprit obtus. 😉

  6. Ah et aussi ne pas confondre la notion de multiple et de double … ça aide a la compréhension. 🙂

  7. marouaneouakib dit :

    J’ai besoin d’une explication suffisante au niveau de la 3eme étape.
    Merci Steve

    • A l’étape n°2 on trouve un nombre qui donne le nombre d’unité qui séparent deux subnets dans l’octet en question.
      Par exemple, pour un masque 255.255.240.0, on obtient 256-240=16. Donc toutes les 16 unités dans le 3e octet on passe de sous-réseau en sous-réseau.

      Dés lors, il suffit de voir les combinaisons de ce nombre pour trouver la valeur la plus proche de celle présente dans l’adresse. Par définition l’adresse réseau est plus petite que l’adresse d’un hôte dans ce même réseau, donc on cherche le multiple du nombre trouvé inférieur ou égal à la valeur de l’octet dans l’adresse.

      Ex: 80.27.59.37/21 soit un masque 255.255.248.0

      On a donc n=256-248=8
      Le multiple de 8 inférieur ou égal à 59 est 56
      Donc l’adresse réseau sera 80.57.56.0/21

  8. Jo dit :

    Cette méthode fonctionne-t-elle pour calculer du vlsm ou pourrait s’adapter à calculer du vlsm merci

    • Oui bien sur. Cette méthode n’est rien d’autre qu’une interprétation du binaire. Elle est donc utilisable au même titre que le calcul binaire pur

      • alliangtech dit :

        bonjour,je suis débutant et j’aimerai savoir avec une adresse de la classe A 1.1.1.4/30,comment trouver le masque du sous réseau? merci

        • Si on parle de classe … il n’est pas question de /x … Ici 1.1.1.4/30 est déjà une adresse de type classless (le masque est donné).
          Donc pour répondre à la question il suffit de convertir le /30 en décimal … soit 30 bits à 1 suivi de 2 bits à 0.
          11111111.11111111.11111111.11111100
          ou
          255.255.255.252

  9. fatima jabah dit :

    bonjour,je suis débutant et j’aimerai savoir avec une adresse de sous réseau 143.14.34.0/23,comment trouver les 3 premiers sous réseau et leur plages d’adresse? merci

Laisser un commentaire

Visit Us On FacebookVisit Us On GooglePlusVisit Us On TwitterVisit Us On LinkedinVisit Us On YoutubeCheck Our Feed

Archives

Connexion à WordPress protégée par Clef
%d blogueurs aiment cette page :